Actualités

Nouveaux OGM, non merci !

De nouvelles plantes génétiquement modifiées sont conçues dans des laboratoires. Elles peuvent demain s'imposer dans nos champs et dans nos assiettes en toute discrétion et en toute impunité. Laisserons-nous faire ?

Une majorité écrasante de la population européenne rejette les OGM et de nombreux États membres ont interdit leur mise en culture. Les entreprises de l'agrochimie s'en détournent progressivement au profit des nouvelles techniques de manipulation génétique. Ces techniques permettent de crééer des plantes exprimant des caractéristiques d'intérêt en manipulant leur ADN in vitro, sans introduire de gènes "étrangers" comme dans le cas de la transgénèse qui produit les OGM.

Cette différence conduit ces entreprises à considérer que les plantes issues de ces manipulations ne sont pas des OGM au sens des réglementations européenne et française existant sur le sujet. De fait, elles échapperaient à l'évaluation préalable des risques, au suivi et à l'étiquetage imposés par ces réglementations. Or, ces manipulations posent les mêmes questions éthiques, environnementales, sanitaires et économiques que les OGM. Les plantes qui en sont issues ne peuvent donc pas être dérèglementées.

Pour que ces nouvelles plantes soient considérées comme des OGM, signez et faites tourner la pétition : www.nouveauxogmjenveuxpas.fr

Par fne-writer
Le mardi 03 mai 2016
Je relaie J'agis Je donne